Marathon par équipe Ekiden Drôme Sud
Klem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Marathon par équipe Ekiden Drôme Sud

Par Klem - 12-04-2010 13:10:59 - 3 commentaires

Ekiden Drôme Sud dimanche 11 avril 2010

Marathon par équipe de 6 courreurs ( 5km ; 10 km ; 5km  ; 10 km  ;    5 km et 7,195 km )

 

Nous voilà engagés sous le nom de «  bonne franquette de Bagnols 48 »

Hubert  dit Jaja , Bernard  ( notre coach ) , Gérard dit Boubou , moi Klémici  , Jean et Pascal.

Serge  et  Ben  sont forfaits pour blessures donc remplacés par Pascal et Gérard.

 

Notre club Bagnols Marcoule Athlétisme présente 4 équipes de six coureurs, deux équipes de garçons et deux équipes de filles.

Nous voilà partis pour Pierrelatte, sur la route le mistral souffle, mais nous ne rendons pas compte de ce qui nous attend.

Arrivés sur les lieux QUEL VENT , mais QUEL VENT FORT .

Nous retirons nos dossard et nos puces.

 

 

Rencontre de Françoise et son mari Xavier des kikoureurs sympas de Bollène.

Il fait froid, peu à peu notre température corporelle chute, et les premiers grelottements surviennent. Que diable faisons nous dans cette galère !

Heureusement que la bonne humeur  est au rendez vous pour  nos équipes. Chacun y va de sa plaisanterie, c’est très sympa.

De temps en temps je vais dans le fourgon me réchauffer ( avec l’age je deviens frileux).

9 H 30 le coup de feu est donné, 62 équipes d’hommes et de femmes bravant le froid et le vent.

Faut dire que l’on se trouve au sud de Donzère  patrie de notre « cher Eric Besson » Ministre de L’identité Nationale et de l’Immigration ( je n’aime pas ce dernier mot il  a une connotation de  maladie). Oui à Donzère il y a un défilé ( deux collines se dressent sur la route du mistral, et un passage au milieu . Le vent est donc accéléré à cet endroit là , et un peu plus loin aussi, c'est-à-dire à Pierrelatte endroit de l’Ekiden.  Ce phénomène bien connu des physiciens sous le nom de venturi et d’organe déprimogène pour son application. 

Sur ce principe notre célèbre physicien  gardois PITOT a inventé le  célèbre tube de pitot ( sonde pour mesurer les vitesses des avions entre autre ( l’ airbus du vol AF 447 a connu d’ailleurs une avarie à ce niveau ).

Je disais le coup de feu est donné , Jaja , premier relayeur part pour un 5000 m bouclé en 19’53’’ pas mal .

 

Jaja  donne le relai à Bernard pour le 1O OOO m , Bernard m’a dit qu’il est parti sur la base d’un  10000 m négligeant le terrible vent de face (il est pour tout le monde, ce p.... de vent ) , il a été dans le rouge tout de suite, cela n’a pas du être une partie de plaisir pour lui.

Il me dira d’ailleurs de ne pas faire son erreur et de partir tranquillement contre le vent de face.

Le voilà de retour en 43’ 52’’ . Boubou s’élance et boucle son 5000 m en 22 ’ 02’’.

Vient mon tour, Pascal mon coéquipier m’indique que nous avons    1’30’’ de retard sur le précédent relais ( de Bagnols Marcoule Athlétisme d’ailleurs) . Je pars prudent mais non lentement, sur une base de 4 minutes au kilo tout de même.

Contre le vent vers les 600 premiers mètres  je reprends un premier concurrent.

Au bout de 1200 m environ je reprends Jean Christophe que je reconnais , le président du CAS de Pont Saint Esprit. Je le double et l’encourage.

Je maintiens mon allure, faisant ma course seul  au passage du 5000 m mes collègues du BMA m’encourage chaudement, cela fait très plaisir, je poursuis mon effort. On vire une deuxième fois au demi-tour du 10000m . Un peu plus loin je vois deux gars, il sont à ma portée, mais je ne force pas et ne me dépêche pas pour les doubler.

Peu avant d’entrer dans la boucle du tour du lac je double le premier concurrent, le second ( de Bollène ) file. Je me rapproche de lui.

A peu près 3 km avant l’arrivée, ses coéquipiers sur le bord de la route se disent à haute voix : il ne va pas le doubler tout de même. Mais si mais si , je suis revenu lentement sur lui et   je l’ai doublé terminant en 41’39’’    laissant ce concurrent et coéquipier de Xavier le mari de Françoise à 2’ 11’’ derrière.

Au total j’aurais doublé quatre concurrents directs .

Mes coéquipiers sont contents et me le manifestent ( ils sont supers)

Je passe le relais à Jean, qui ne cèdera que 33 secondes au concurrent de Bollène.

A présent c’est le tour de Pascal qui part avec un retard de 17 secondes sur le concurrent de Bollène, je suis confiant, il le rattrapera ( en fait il s’agissait de Xavier Kikoureur ), il ont fait la course ensemble

d’ailleurs, Pascal terminant 4 petites secondes devant Xavier, je leur ai dit un petit mot à leur arrivée pendant qu’on leur retirait les puces.

Notre temps 2 h 59 mn et 47 sec terminant 17 ième sur 61 équipes classées.

Nous sommes sur la ligne d’arrivée encourageant nos amies du club, une dame chute devant nous;  5 m avant le  passage du témoin, le médecin urgentiste est là avec son sac à dos; pendant de très longues minutes la dame reste allongée au sol( c’est vraiment triste). Puis elle est partie en marchant, le teint très pâle.

Nous avons du patienter dans le froid,  à l’abri tantôt d’un mur, tantôt du véhicule des pompiers de l’Ardèche, tantôt dans un local ouvert au quatre vents.

Mes camarades m’annonce que Jean Christophe ( le président du club de Pont Saint Esprit ), club jumelé avec Bagnols Sur Cèze ; viens de chuter et reste allongé au sol ; mais que se passe-t-il aujourd’hui , je me suis dit.

Jean Christophe aura nécessité plus de soins que la dame, il n’aura pas la chance de se relever, il est parti dans le camion des pompiers à l’hôpital sans doute, se faire perfuser pour reprendre quelque forces.

Manifestation de l’hypoglycémie sans doute, en tout cas on espère que cela soit ça.

L’organisation attend que le dernier concurrent soit arrivé pour décerner les récompenses.

Et oui nous devons attendre car nos amies les filles vétéranes ont fini première de leur catégorie.

A ce propos dès l’annonce de leur classement ainsi que de leur noms , nous les avons très fortement acclamés.

Après la séance photos des filles nous rentrons à Bagnols Sur Cèze.

Les courses par équipe c’est super sympa  , je n’en avais pas disputé depuis fort longtemps

 


 

 

Billet précédent: Merci merci merci ... LES JUSTES
Billet suivant: Demain il pleut !

3 commentaires

Commentaire de Françoise 84 posté le 12-04-2010 à 19:34:50

Bien contente de t'avoir rencontré, même si ça a été très bref! Je ne connaissais pas ce format de course mais c'est sympa à faire en club. Par contre, j'en ai bavé: 10 bornes au taquet, ce n'est pas pour moi!!! A une prochaine? (pour nous, c'est Orsan dimanche...)

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-04-2010 à 20:08:31

Bravo les gars ! Ça c'est le genre de course sympa que j'aimerais faire !

Commentaire de RogerRunner13 posté le 15-04-2010 à 15:50:53

Pas mal cette formule de course, ça à l'air convivial.....

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.24 - 70888 visites