Savoureux footing dans la neige
Klem

Aucune participation prévue dans les 8 semaines à venir.

Sa fiche

Savoureux footing dans la neige

Par Klem - 13-03-2010 19:12:04 - 3 commentaires

Savoureux footing dans la neige du 8 mars 2010

 

Ce lundi matin je suis parti en footing de récupération après le semi marathon de la Grande Motte de la veille.

http://www.kikourou.net/recits/ajout.php?idCR=9797#

 

J’avais grande hâte de rejoindre mes sentiers familiers en espérant que Jérôme ou d’autres ne les ai déjà empruntés. J’aime bien courir  sur de la neige sans trace de pas.

Chemin neuf deux traces indiquent déjà que deux personnes ne se sont pas privées de cette belle sortie matinale.

Sur la route qui mène aux monotraces de notre commune se dresse un grand amandier en fleurs qui ce matin semblait porter des fleurs de coton plutôt que des fleurs d’amandier.

 

Plus loin les ceps de vigne avaient des allures de magnifiques chandeliers juifs.

 

Continuant ma course je décide de prendre le sentier de la deuxième crapahute par le point le plus bas.  Là je suis heureux  de constater que personne n’a emprunté le sentier. L’ennui  est qu’il faut secouer les branches pour pouvoir passer.

 

Je m’arrête de nombreuses fois pour prendre des photos ainsi que pour récupérer , car quand on court dans 30 à 40 cm  dans de la  neige fraîche on est vite essoufflé, et puis aujourd’hui j’ai décidé de prendre mon temps.

 

 

En haut je bifurque sur le chemin DFCI entièrement recouvert de neige. Une route blanche, comme purifiée de toutes ces agressions et outrages des intempéries récentes.

Sur mes pas je sens une neige douce amortissant mes foulées comme pour me ménager de la course de la veille.

 Des traces de pas de sangliers ainsi que d’autres animaux sont visibles sur les côtés de la route là où il y a le moins de neige, d’autres fois traversant le chemin.

 

Je me dirige vers le passage qui permet de voir le village d’en haut de la colline.

En route je vois la mare où les chasseurs dépose de l’eau pour les sangliers ( aujourd’hui ils auront du mal à boire , l’eau s’est transformée en glace !).

 

 

Puis vint la vue sur le village . Magnifique paysage, je suis le premier arrivé sur les lieux, je

 prends plusieurs photos,  surtout le temps de contempler ces étendues.

 

Le manteau neigeux adoucissait les reliefs, la nature semblait comme apaisée.

Le froid, le silence ainsi qu’un ciel bas et gris me faisait penser aux  immensités des déserts.

 


 

Je me dirige ensuite vers le point haut du chemin neuf  où je prends une belle photo.

 

 

 

 

Je continue vers la falaise qui surplombe la route que je prends aussi en  photo.

 


 

Peu avant d’arriver à la cabane des chevaux j’avais envie d’aller voir le sentier que j’avais débroussaillé récemment,  certains paysages sont mes endroits préférés ( passage du ruisseau asséché, descente vers le terrier, chemin des ruches).

Peu avant d’arriver à la cabane des chevaux j’avais envie d’aller voir le sentier que j’avais débroussaillé récemment,  certains paysages sont mes endroits préférés ( passage du ruisseau asséché, descente vers le terrier, chemin des ruches).

 

 

 

 

 

 

 Vue sur le chemin des ruches

 

Je reviens ensuite par la route de l’amandier bouclant ainsi ma délicieuse sortie matinale.

 

klémici

Billet suivant: Mignon du roi de France et Macaron de Joyeuse

3 commentaires

Commentaire de Mustang posté le 16-03-2010 à 22:21:19

un description qui nous met en appétit!! les photos seraient les bienvenues pour illustrer!

Commentaire de francois 91410 posté le 21-03-2010 à 14:05:29

C'est magnifique!

Commentaire de Bruno CATANIA posté le 05-12-2010 à 19:45:17

Waouh, ces paysages enneigés appellent à la sérénité ...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Haut de page - Aide - Qui sommes nous ? - 0.18 - 70891 visites